Histoire

Citélà a été créée sur la base d’un projet porté au départ par la Chaire Optima

Créée en 2014, la Chaire OPTIMA (Observatoire du PiloTage et de l’Innovation Managériale locAle), rattachée à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, se compose de plusieurs chercheurs spécialistes de la gestion publique locale. Elle a notamment pour ambition de constituer un observatoire sur « le pilotage et l’innovation managériale locale » pour mieux connaitre et comprendre les pratiques locales concernées, mais aussi d'accompagner les collectivités locales dans la mise en œuvre de ces pratiques innovantes.

Illu histoire 0
Illu histoire 1

Lors de ces différentes recherches, les chercheurs de la chaire OPTIMA ont fait de multiples constats, notamment :
• Une distance de plus en plus importante entre les acteurs publics (collectivités locales, Etat, etc.) et les usagers, citoyens, contribuables (liée à la réforme territoriale)
• L’insuffisance de la communication descendante des acteurs publics vers les usagers, citoyens, contribuables
• L’insuffisance de la communication ascendante des usagers, citoyens, contribuables vers les acteurs publics (satisfaction, besoins)
• La nécessité de faire des choix et réaliser des arbitrages financiers dans un contexte contraint
• Un open data local en émergence, mais avec une faible utilisation

Illu histoire 2

C’est ainsi que Citéla est né, en permettant de répondre à plusieurs enjeux, pour, au final, améliorer la relation entre les acteurs publics locaux et les usagers, citoyens, contribuables :
Rapprocher les usagers, citoyens, contribuables et les acteurs publics en améliorant la communication descendante et en prenant en compte la parole publique
Faire participer les usagers, citoyens, contribuables à la vie locale, en complétant les dispositifs existants (conseils de quartiers, bulletin municipal, etc.)
Mieux rendre compte aux usagers, citoyens, contribuables des services publics produits
Proposer des outils d’aide à la décision pour les collectivités locales s’appuyant sur les évaluations publiques (satisfaction, besoin)
Valoriser les data locales

Fort de ces constats et de la volonté de répondre à ces enjeux, la chaire OPTIMA a proposé à Aquitaine Sciences Transfert de financer la maturation de Citéla, au-delà de l’émergence de son idée. Aquitaine Science Transfert est la Société d’Accélération du Transfert de Technologies de la région Aquitaine (SATT Aquitaine). Créée en juillet 2012 à l’initiative du Programme des Investissements d’Avenir, elle a pour objectifs la valorisation de la recherche académique et l’amélioration du processus de transfert de technologies vers les entreprises. Le lien entre un projet de recherche et le transfert sur le marché des collectivités était alors possible

Logo ast 300
Les recherches en gestion publique locale de la chaire OPTIMA ont ainsi contribué à trouver une solution aux relations complexes entre collectivités et sa population : Citéla